jazz

ENTRÉE GRATUITE

3674, rue Ontario Est, sur la terrasse

Jazz Blues Band pour vous détendre

Boissons et amuse-gueule à acheter sur place

Pour plus d’information :

Michel Monette au 514 653-0877 ou Sandy Smith au 514 880-6290.Cet événement est présenté par le Regroupement œcuménique de Hochelaga-Maisonneuve

Partage du 4 novembre 2012 : Yan Ima – Colossiens 3:18 – 4:1

Partage : [audio http://archive.org/download/PartageDu4Novembre2012/2012-11-04YanIma-Colossiens318-41.mp3]

18  Femmes, soyez soumises chacune à son mari, comme il convient à des femmes qui appartiennent au Seigneur.  19 Maris, aimez chacun votre femme et ne nourrissez pas d’aigreur contre elles.  20 Enfants, obéissez à vos parents en toutes choses, c’est ainsi que vous ferez plaisir au Seigneur.  21 Mais vous, pères, n’exaspérez pas vos enfants, pour ne pas les décourager.  22 Esclaves, obéissez en tous points à vos maîtres terrestres, et pas seulement quand on vous surveille, comme s’il s’agissait de plaire à des hommes, mais de bon gré, parce que vous révérez le Seigneur.  23 Quel que soit votre travail, faites–le de tout votre cœur, et cela par égard pour le Seigneur et non par égard pour des hommes.  24 Car vous savez que vous recevrez du Seigneur, comme récompense, l’héritage qu’il réserve au peuple de Dieu. Le Maître que vous servez, c’est le Christ.  25 Celui qui agit mal recevra, quant à lui, le salaire que méritent ses mauvaises actions, car Dieu ne fait pas de favoritisme.
1  Maîtres, traitez vos serviteurs avec justice et d’une manière équitable, car vous savez que vous avez, vous aussi, un Maître dans le ciel.

Partage du 31 octobre 2012 – Michel Monette : Colossiens 3:5-17

Partage : [audio http://archive.org/download/PartageDu31Octobre2012/2012-10-31MichelMonette-Colossiens35-17.mp3]

5 Faites donc mourir tout ce qui, dans votre vie, appartient à la terre, c’est–à–dire : l’inconduite, l’impureté, les passions incontrôlées, les désirs mauvais et la soif de posséder – qui est une idolâtrie.  6 Ce sont de tels comportements qui attirent la colère de Dieu sur ceux qui refusent de lui obéir.  7 Et vous–mêmes aussi, vous commettiez ces péchés autrefois lorsqu’ils faisaient votre vie.
8 ¶ Mais à présent, débarrassez–vous de tout cela : colère, irritation, méchanceté, insultes ou propos grossiers qui sortiraient de votre bouche !
9 Ne vous mentez pas les uns aux autres, car vous vous êtes dépouillés de l’homme que vous étiez autrefois avec tous ses agissements, 10 et vous vous êtes revêtus de l’homme nouveau. Celui–ci se renouvelle pour être l’image de son Créateur afin de parvenir à la pleine connaissance.  11 Dans cette nouvelle humanité, il n’y a plus de différence entre Juifs et non–Juifs, entre circoncis et incirconcis, étrangers, barbares, esclaves, hommes libres : il n’y a plus que le Christ, lui qui est tout et en tous.  12 Ainsi, puisque Dieu vous a choisis pour lui appartenir et qu’il vous aime, revêtez–vous d’ardente bonté, de bienveillance, d’humilité, de douceur, de patience– 13 supportez–vous les uns les autres, et si l’un de vous a quelque chose à reprocher à un autre, pardonnez–vous mutuellement ; le Seigneur vous a pardonné : vous aussi, pardonnez–vous de la même manière.   14 Et, par–dessus tout cela, revêtez–vous de l’amour qui est le lien par excellence.  15 Que la paix instaurée par le Christ gouverne vos décisions. Car c’est à cette paix que Dieu vous a appelés pour former un seul corps. Soyez reconnaissants.   16 Que la Parole du Christ réside au milieu de vous dans toute sa richesse : qu’elle vous inspire une pleine sagesse, pour vous instruire et vous avertir les uns les autres ou pour chanter à Dieu de tout votre cœur des psaumes, des hymnes et des cantiques inspirés par l’Esprit afin d’exprimer votre reconnaissance à Dieu.  17 Dans tout ce que vous pouvez dire ou faire, agissez au nom du Seigneur Jésus, en remerciant Dieu le Père par lui.

Partage du 21 octobre 2012 : Michel Monette – Colossiens 2:16-23

Partage : [audio http://archive.org/download/PartageDu21Octobre2012/2012-10-21MichelMonette-Colossiens216-23.mp3]

Colossiens 2:16-23 « 16 C’est pourquoi, ne vous laissez juger par personne à propos de ce que vous mangez ou de ce que vous buvez ou au sujet de l’observance des jours de fête, des nouvelles lunes ou des sabbats.  17  Tout cela n’était que l’ombre des choses à venir : la réalité est en Christ.  18 Ne vous laissez pas condamner par ces gens qui prennent plaisir à s’humilier et à s’adonner à un « culte des anges ».   Ils se livrent à leurs visions, ils s’enflent d’orgueil sans raison, poussés par leurs pensées tout humaines.  19 Ils refusent de s’attacher au Christ, qui est le chef, la tête. C’est de lui que le corps tout entier tire sa croissance comme Dieu le veut, grâce à la cohésion et à l’unité que lui apportent les articulations et les ligaments.  20 Vous êtes morts avec le Christ à tous ces principes élémentaires qui régissent la vie dans ce monde. Pourquoi alors, comme si votre vie appartenait encore à ce monde, vous laissez–vous imposer des règles du genre : 21 « Ne prends pas ceci, ne mange pas de cela, ne touche pas à cela!… » ?  22 Toutes ces choses ne sont–elles pas destinées à périr après qu’on en a fait usage ? Voilà bien des commandements et des enseignements purement humains !  23 Certes, les prescriptions de ce genre paraissent empreintes d’une grande sagesse, car elles demandent une dévotion rigoureuse, des gestes d’humiliation et l’assujettissement du corps à une sévère discipline. En fait, elles n’ont aucune valeur, sinon pour satisfaire des aspirations tout humaines. »  

 

Partage du 14 octobre 2012 – Yan Ima : Colossiens 2:4-15

Partage : [audio http://archive.org/download/PartageDu14Octobre2012/2012-10-14YanIma-Colossiens24-15.mp3]

Colossiens 2:4-15  » 1 Je tiens, en effet, à ce que vous sachiez combien rude est le combat que je livre pour vous et pour les frères qui sont à Laodicée, comme pour tous ceux qui ne m’ont jamais vu personnellement.  2 Je combats pour eux afin qu’ils soient encouragés et que, unis par l’amour, ils accèdent ensemble, en toute sa richesse, à la certitude que donne la compréhension du secret de Dieu, à la pleine connaissance de ce secret, c’est–à–dire du Christ.  3 En lui se trouvent cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance.  4 J’affirme cela afin que personne ne vous égare par des discours séduisants.  5 Car même si je suis physiquement absent, je suis avec vous par la pensée, et c’est une joie pour moi de constater l’ordre qui règne parmi vous et la fermeté de votre foi en Christ.       6 Aussi, puisque vous avez reçu le Christ, Jésus le Seigneur, comportez–vous comme des gens unis à lui :  7 enracinez–vous en lui, construisez toute votre vie sur lui et attachez–vous de plus en plus fermement à la foi conforme à ce qu’on vous a enseigné. Agissez ainsi en adressant à Dieu de nombreuses prières de reconnaissance.  8 Veillez à ce que personne ne vous prenne au piège de la recherche d’une « sagesse » qui n’est que tromperie et illusion, qui se fonde sur des traditions tout humaines, sur les principes élémentaires qui régissent la vie dans ce monde, mais non sur le Christ.  9 Car c’est en lui, c’est dans son corps, qu’habite toute la plénitude de ce qui est en Dieu.  10 Et par votre union avec lui, vous êtes pleinement comblés, car il est le chef de toute Autorité et de toute Puissance. 11 C’est aussi dans l’union avec lui que vous avez été circoncis, non d’une circoncision opérée par les hommes, mais de la circoncision que demande le Christ et qui consiste à être dépouillé de ce qui fait l’homme livré à lui–même. 12 Vous avez été ensevelis avec le Christ par le baptême, et c’est aussi dans l’union avec lui que vous êtes ressuscités avec lui, par la foi en la puissance de Dieu qui l’a ressuscité des morts.  13 Et vous, qui étiez morts à cause de vos fautes, et parce que vous étiez des incirconcis, des païens, Dieu vous a donné la vie avec le Christ. Il nous a pardonné toutes nos fautes.  14 Car il a annulé l’acte qui établissait nos manquements à l’égard des commandements. Oui, il l’a effacé, le clouant sur la croix. »

15 Là, il a désarmé toute Autorité, tout Pouvoir, les donnant publiquement en spectacle quand il les a traînés dans son cortège triomphal après sa victoire à la croix.

Partage du 30 septembre 2012 – Glenn Smith : Colossiens 1:15-20

Partage : [audio http://archive.org/download/PartageDu30Septembre2012/2012-09-30GlennSmithColossiens115-20.mp3]

Colossiens 1:9-14 – « 9  Aussi, depuis le jour où nous avons entendu parler de vous, nous aussi, nous ne cessons de prier Dieu pour vous. Nous lui demandons qu’il vous fasse connaître pleinement sa volonté, en vous donnant, par le Saint–Esprit, une entière sagesse et un parfait discernement.  10 Ainsi vous pourrez avoir une conduite digne du Seigneur et qui lui plaise à tous égards. Car vous porterez comme fruit toutes sortes d’œuvres bonnes et vous ferez des progrès dans la connaissance de Dieu.  11 Dieu vous fortifiera pleinement à la mesure de sa puissance glorieuse, pour que vous puissiez tout supporter et persévérer jusqu’au bout – et cela avec joie.  12 Vous exprimerez votre reconnaissance au Père qui vous a rendus capables d’avoir part à l’héritage qu’il réserve dans son royaume de lumière à ceux qui lui appartiennent. Car :  13 Il nous a arrachés au pouvoir des ténèbres et nous a fait passer dans le royaume de son Fils bien–aimé.  14 Etant unis à lui, nous sommes délivrés, car nous avons reçu le pardon des péchés.

Colossiens 1:15-20 –  » 15 Ce Fils, il est l’image du Dieu que nul ne voit, il est le Premier–né de toute création.  16 Car c’est en lui qu’ont été créées toutes choses dans les cieux comme sur la terre, les visibles, les invisibles, les Trônes et les Seigneuries, les Autorités, les Puissances. Oui, par lui et pour lui tout a été créé.

17  Il est lui–même bien avant toutes choses et tout subsiste en lui.
18  Il est lui–même la tête de son corps qui est l’Eglise. Ce Fils est le commencement, le Premier–né de tous ceux qui sont morts, afin qu’en toutes choses il ait le premier rang. 19 Car c’est en lui que Dieu a désiré que toute plénitude ait sa demeure.  20 Et c’est par lui qu’il a voulu réconcilier avec lui–même l’univers tout entier : ce qui est sur la terre et ce qui est au ciel, en instaurant la paix par le sang que son Fils a versé sur la croix. 

Partage du 23 septembre 2012 – Glenn Smith : Colossiens 1:9-14

Partage : [audio http://archive.org/download/PartageDu23Septembre2012/2012-09-23GlennSmith-Col.19-14.mp3]

Colossiens 1:9-14 : « 9 Aussi, depuis le jour où nous avons entendu parler de vous, nous aussi, nous ne cessons de prier Dieu pour vous. Nous lui demandons qu’il vous fasse connaître pleinement sa volonté, en vous donnant, par le Saint–Esprit, une entière sagesse et un parfait discernement.  10 Ainsi vous pourrez avoir une conduite digne du Seigneur et qui lui plaise à tous égards. Car vous porterez comme fruit toutes sortes d’œuvres bonnes et vous ferez des progrès dans la connaissance de Dieu.

11 Dieu vous fortifiera pleinement à la mesure de sa puissance glorieuse, pour que vous puissiez tout supporter et persévérer jusqu’au bout – et cela avec joie.
12 Vous exprimerez votre reconnaissance au Père qui vous a rendus capables d’avoir part à l’héritage qu’il réserve dans son royaume de lumière à ceux qui lui appartiennent. Car :  13 Il nous a arrachés au pouvoir des ténèbres et nous a fait passer dans le royaume de son Fils bien–aimé.  14 Etant unis à lui, nous sommes délivrés, car nous avons reçu le pardon des péchés. »